*
menu_top
♦   Accueil   ♦   Nous contacter   
Menu
Accueil Accueil
Prévoyance Prévoyance
Médecin Médecin
Infirmier Infirmier
Kinésithérapeute Kinésithérapeute
Pharmacien Pharmacien
Opticien Opticien
Dentiste Dentiste
Diététicien Diététicien
Sage-femme Sage-femme
Ambulancier Ambulancier
Paramédicaux - CIPAV Paramédicaux - CIPAV
=>Analysez votre contrat =>Analysez votre contrat
Santé Santé
Tarifs Tarifs
Placements Placements
Notre sélection Notre sélection
Rendements Rendements
Retraite Retraite
Mon conseil Mon conseil
Ma sélection Ma sélection
Assurance de prêts Assurance de prêts
Défiscalisation Défiscalisation
Loi de Robien Loi de Robien
Loi Demessine Loi Demessine
Petites annonces Petites annonces
Nous contacter Nous contacter
Plan du site Plan du site
Login
Pseudo :

Mot de passe : 


Perdu le mot de passe ?

Prévoyance

CONSTRUISEZ VOTRE PRÉVOYANCE

Selon la profession que vous exercez, votre régime légal ne vous prend en charge qu'à partir du 91eme jour d'arrêt (médecins, dentistes, kinésithérapeutes, infirmiers) sauf pour les pharmaciens et vétérinaires ou aucune prise en charge n'est prévue.
En règle générale les prestations servies par les régimes obligatoires sont toujours insuffisantes, alors que faut-il faire ?

Revenu de substitution en cas d'arrêt de travail


Parmi les contrats que j'ai sélectionnés vous pouvez obtenir une indemnité dès le 1er jour en cas d'accident et d'hospitalisation - 8ème jour en cas de maladie. Vous choisissez le montant de l'indemnité que vous souhaitez. Cette prestation est versée tant que dure l'arrêt de travail. Je vous conseille vivement les contrats en garanties forfaitaires plutôt qu'indemnitaires.

Prise en charge de vos frais généraux et charges professionnelles


Pendant un arrêt de travail, toutes les charges fixes sont maintenues ( loyers - electricité - eau - vieillesse -urssaf -charges sociales et salaires etc. ) Pour y faire face l'assureur peut vous verser une indemnité mensuelle pendant 1 an, 2 ans, voire 3 ans.

Rente invalidité versée jusquà votre retraite.


Les suites et séquelles d'un accident ou d'une maladie peuvent vous empêcher partiellement ou totalement d'exercer votre profession.

Une rente mensuelle vous sera versée par l'assureur. Attention : certaines sociétés arrêtent leurs garanties à 60 ans.

Si l'invalidité est égale ou supérieure à 66%, vous percevrez en général la totalité de la rente souscrite. Si l'invalidité est partielle, il existe plusieurs modes de calcul. Certaines sociétés indemnisent proportionnellement au taux d'invalidité. D'autres majorent leur indemnisation à parir de 50% d'invalidité. La meilleure option est l'application de la formule N/66 au taux d'invalidité. De même, la rente est généralement déclenchée à partir de 33%, mais certains contrats démarrent à 25 voir 10%.

Par ailleurs, certaines compagnies utilisent un tableau à double entrée combinant l'invalidité professionnelle et l'invalidité fonctionnelle. Cette solution est à bannir. Privilégiez exclusivement les offres proposant le recours à un barême professionnel, voire contractuel.

Exemple, vous êtes

Taux

Généraliste ou spécialiste - Orthophoniste, perte de l'ouïe

100 %

Chirurgien dentiste - perte de l'annulaire, index, médius, pouce

100 %

Kiné - Infirmier - perte de la pince digitale - index - pouce

100 %


Capital en cas d'invalidité


Pour obtenir une aide supplémentaire en cas d'invalidité, il est possible de prévoir le versement d'un capital ponctuel. Cela peut servir à aménager votre véhicule, votre cabinet, ou votre maison, ou encore financer une formation pour une réorientation professionnelle en adéquation avec votre handicap.

Parfois, seul le risque accident est prévu. Ne négligez pas le risque maladie.

Par ailleurs, certains contrats n'interviennent qu'en cas d'invalidité totale et/ou de perte de profession, d'autres déclenchent leur garantie dès 15% voire 7%.

Rente éducation - Rente de conjoint


Préparer l'avenir de vos enfants en prévoyant le financement de leurs études.
Mettre votre conjoint à l'abri de tout souci financier, voila une priorité satisfaite si vous veniez à disparaitre.

Mais attention là encore, la rente conjointe ne garantit pas toujours le concubin ; à vérifier dans les conditions générales.

Décès - Perte totale d'autonomie


A la suite d'un décés ou d'une perte totale et irréversible d'autonomie, votre famille peut se trouver démunie, le versement d'un capital constitue la solution financiére. Il faut être d'autant plus prudent dans les situations de concubinage.

Les plus 

                                  
- vous choisissez le montant de vos prestations fofaitaire ou indemnitaire.
- prise en charge à compter du 1er jour en cas d'accident.
- prise en charge à compter du 3eme jour en hospitalisation.
- prise en charge possible dés le 8eme jour en maladie.
- pour les femmes, prise en compte de la grossesse pathologique.
- prise en compte des maladies du dos ( lombalgies, dorsalgies etc...).
- prise en compte de la reprise à temps partiel (versement 50% de l'I.J.)
- rente calculée sur un barême professionnel rapport n/66 à la place n/100
- capital invalidité versé à partir de 7% ( barême professionnel )
- prise en charge de vos frais généraux professionnels.
- réduction de 50% lors de votre première installation.
- tarification garantie jusqu'au terme de l'adhésion.

> Les garanties d'Assistance
  
    > En cas d'incapacité

Secrétariat médical : remplacement et/ou prise en charge du secrétariat pendant une durée déterminée.
Bilan du maintien à domicile.
Aide à la recherche d'emploi ou de reconversion professionnelle.

    > En cas de décès

Rapatriement du corps.
Soutien psychologique à la famille.
Aide de recherche d'emploi du conjoint ou concubin.

     > En cas d'hospitalisation

Garde de vos enfants
Aide à domicile

> Protection juridique

Vie professionnelle et vie privée.

 

Vous_etes
Vous êtes...
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail